Une peau parfaite - Nadia Lévesque
Nadia Lévesque

Grande amoureuse des arts, je recherchais un endroit ou je pouvais partager cette forme d’expression qui n’est pas nécessairement apprécié de tous mais qui est si cher à mes yeux. Voilà pourquoi j’ai lancé – il y a peu de temps – ce blogue. Car oui, via le Web je peux dorénavant m’exprimer et vous confier mes coups de coeur. Bienvenue!

Une peau parfaite

Une peau parfaite - Nadia Lévesque

Que ce serait bien de ne jamais avoir besoin de subir un traitement varices, d’un autre pour l’acné, ou de devoir se faire remonter le visage pour débarrasser les rides. Comme j’aimerais pouvoir faire épiler certaines parties de mon corps, sans problèmes et sans douleur. Avoir un corps svelte et ferme, et les cheveux épais et ondulés. En effet, ce serait bien de ne pas avoir besoin de travailler fort pour avoir une belle peau et un beau corps.

Je ne sais pas comment les vedettes et les tops modèles réussissent à paraître super bien, tout en ayant l’air de ne pas faire d’efforts. J’imagine qu’ils embauchent les meilleurs conseillers en santé pour se maintenir en forme et améliorer leur apparence le plus possible. C’est dommage, dans le fond, qu’ils soient presqu’obligés de toujours paraître parfaits, ou presque. Sinon, les amateurs de cinéma, de télévision, de musique et de l’industrie de la mode seraient déçus. 

Je ne sais pas si c’est intégré dans nos gênes, mais ce que je sais, c’est que les psychologues ont découvert que nous aimons énormément voir de belles personnes. Ça fait partie de nos préférences innées dont nous n’avons pas conscience. C’est sûr que plusieurs sont conscients de ce fait lorsqu’on cherche l’amour, mais quand il s’agit de regarder un film, combien préfèrent que les actrices soient toutes des beautés, sans s’en rendre compte ? Moi, d’ailleurs, je n’ai aucun problème d’aller en voir un, dont les acteurs et actrices, ne sont pas nécessairement sculptés au couteau. D’ailleurs, j’adore le théâtre, et plus souvent qu’autrement, le choix des acteurs dans ce domaine se fait selon leur talent, et non leur apparence physique. Alors, je pense que je n’ai pas ce penchant de vouloir absolument que les gens autour de moi, dans les revues et sur l’écran ressemblent physiquement à des dieux et des déesses.

Je cherche, par contre, quelqu’un de bien physiquement en amour. Mais, je dois dire que ce n’est pas la perfection que je convoite. J’accepte autant les défauts physiques que les défauts de personnalité et de caractère chez l’autre. Je ne me laisserai pas duper par l’idée que mon couple doit se balancer parfaitement et créer une union absolument stable. Je sais que les disputes sont parfois nécessaires, voire inévitables, dans une relation amoureuse. Je sais que les gens ne peuvent pas s’entendre à merveille tout le temps. Je vais prendre une personne qui me ressemble sur certains points, mais qui diffère sur d’autres aspects, qui m’accepte et qui ne cherchera pas à me changer.