Mon amour de l'été - Nadia Lévesque
Nadia Lévesque

Grande amoureuse des arts, je recherchais un endroit ou je pouvais partager cette forme d’expression qui n’est pas nécessairement apprécié de tous mais qui est si cher à mes yeux. Voilà pourquoi j’ai lancé – il y a peu de temps – ce blogue. Car oui, via le Web je peux dorénavant m’exprimer et vous confier mes coups de coeur. Bienvenue!

Mon amour de l'été

Mon amour de l'été - Nadia Lévesque

L’été pour moi, c’est le pur bonheur ! Le reste de l’année, je me contente d’être en attente qu’il revienne. Je suis une fille de soleil, de sandale, de mer, de chaleur !

Les mains dans la terre à planter mes fleurs ou mes plants de tomates, quelle sensation agréable. J’adore aussi me prélasser avec un verre de rosé près de la piscine, avec ma famille ou mes amis. Se faire un bon barbecue, manger de la salade, oui, oui de la salade. Vous me direz que je peux en manger à l’année, mais le goût des légumes de mon jardin, ou de celui du marché public, est très différent et contient beaucoup plus de saveur que ceux qu’on achète au supermarché. Et les fruits, c’est encore mieux ! Les fraises du Québec, d’un beau rouge vif, juteuses et gorgées de sucre naturel, ne se comparent même pas au goût insipide, fade, acide même des fraises importées des États-Unis. Les fraises californiennes qu’on reçoit, sont cultivées avec un pesticide interdit au Québec (le bromure de méthyle) et mortel, car il stérilise le sol en tuant tout son environnement, petits rongeurs, champignons, insectes, etc.

Et ça, c’est sans parler des bleuets du Lac St-Jean et de nos délicieuses framboises à profusion, un vrai délice pour le palais.
J’ai bien essayé de prendre plaisir à l’hiver. Je me suis risqué au ski alpin, vraiment, je ne suis pas douée. Le ski de fond m’ennuie. Je me suis amusé en promenade en raquettes, mais pas suffisamment pour me faire apprécier l’hiver. J’ai horreur de m’habiller comme un ours pour contrer le froid. Même avec le manteau le plus chaud, je me sens coincé dans mes mouvements.

Pour tirer le plus parti des rayons du soleil l’hiver, de sa chaleur et sa lumière, je me suis rendu à un magasin de portes et fenetres Brossard, l’année dernière, et je me suis fait installer la plus grande baie vitrée possible pour mon salon, et j’en ai bien profité croyez-moi. Par contre, quand il neige, je ne peux pas manquer ça non plus, sur grand écran même.

Sur ce, je vous laisse, je vais me prélasser sur ma terrasse avec mon chat paresseux qui aime le soleil autant que moi, je crois…

Bon été !