Les grandes familles d'antan - Nadia Lévesque
Nadia Lévesque

Grande amoureuse des arts, je recherchais un endroit ou je pouvais partager cette forme d’expression qui n’est pas nécessairement apprécié de tous mais qui est si cher à mes yeux. Voilà pourquoi j’ai lancé – il y a peu de temps – ce blogue. Car oui, via le Web je peux dorénavant m’exprimer et vous confier mes coups de coeur. Bienvenue!

Les grandes familles d'antan

Les grandes familles d'antan - Nadia Lévesque

Avez-vous remarqué qu'il y a souvent des photos ou des portraits de famille dans nos maisons aujourd’hui. Une amie a eu une idée intéressante, c'est de mettre des portraits sur différents supports : les assiettes, les plateaux, les coussins, les sculptures, les étoles, bref, elle s'est créé une vraie galerie de personnages chez elle. Je trouve ça hyper intéressant et très innovant. On peut faire un calendrier mural avec des photos façon en Andy Warhol, ou encore, avoir des portraits d'ancêtres pendant la grande tradition classique des XVIIIe et XIXe siècles, ou avoir des assiettes à cadre romantique, ou bien, avoir une photo sur un coussin, car cela devient très à la mode. On peut aussi, mais avoir des sculptures que l'on suspend parfois au mur. Il y a aussi l’option des portraits chinois ou orientaux, mais il faut un style traditionnel encadré, et même si cela donne beaucoup de cachet à un endroit, cela ne va à tous les intérieurs. Après, évidemment, il faut que l'endroit soit en bon état, et c'est pour cela que je suis en train de considérer faire certains travaux chez nous. Évidemment, la grande question reste la soumission toiture saint-sauveur, car ici dans notre belle ville, il fait quand même assez froid, et cela induit beaucoup de choses pour un toit. Mais je vais me pencher sur la question, et après je me ferais plaisir pour agrémenter les murs de beaux portraits. C'est aussi un bon moyen de s'entourer de ce qu'on aime, et de les avoir avec soi chaque jour, même si on ne se voit pas aussi souvent qu'on le voudrait. C'est un moyen aussi pour les enfants de voir ce qu'est une famille, et de comprendre qu’ils sont entourés, même s’ils ne voient pas ces personnes tout le temps. La notion de famille est très importante à développer pour un être humain en construction ; il se sent entouré, sécurisé. Je le comprends en élevant nos enfants de 3, 5, 7 et 9 ans. Ils adorent les grandes réunions et vont toujours sauter dans les bras de leurs grands-parents. Cela fait plaisir à voir ; cela me rappelle ma famille, qui me manque. J’ai déménagé ici, et donc je profite d’avoir une famille grâce à celle de mon compagnon, mais cela n’a pas toujours été le cas. Je plains ceux qui n’en ont pas, ce doit être un peu triste les Noëls à moins de 50 personnes !